top

Valeurs Ufolepiennes

Engagements Ufolepiens

 Sécurisation des circuits et des épreuves

  1. Autorités

Un dossier complet est déposé en sous-préfecture de CHERBOURG. Ce dossier de « Demande d’Autorisation de Manifestation Sportive se Déroulant sur la Voie Publique ne Comportant pas de Véhicule à Moteur » relate les parcours et le dispositif de sécurité mis en place (ce Cahier des Charges est joint à ce dossier).

  1. Pompiers

Un dossier est également déposé chez Les Pompiers de BEAUMONT-HAGUE (CIS BEAUMONT-HAGUE (SDIS 50 – Service Départemental d’Incendie et de Secours Manche)).

Ce dossier relate la sécurité mise en place sur tout le raid. Une présentation complète et particulière du RdC est faite à ces pompiers lors de différentes rencontres. Le but de cette présentation est d’informer les pompiers du type d’épreuve du RdC, de la zone d’évolution du RdC, de porter à leur connaissance tous les Points de Sécurité. Cette présentation a pour intérêt de préparer les interventions éventuelles des pompiers (plan d’attaque de sinistres).

  1. Equipe de Sécurité

En plus de la présentation générale du RdC, le parcours complet et commenté est remis à chaque membre de l’Equipe de Sécurité.

Parcours

Les concurrents évoluant en autonomie sur le parcours, ils se doivent de respecter les règles de sécurités.

Ces règles sont de natures :

  • Imposées par les Organisateurs (Respect du règlement du RdC ). Ces règles imposées sont rappelées lors du briefing de départ.
  • Bon sens. Ces règles de bon sens sont les règles de bases (respect du code la route, pas de mise en danger de soi ou d’autrui, …).

Lorsque le parcours est balisé, une signalétique particulière au RdC est mise en place. Cette signalétique est identique sur l’ensemble du parcours.

 Points de Sécurités

Un grand nombre de Point de Sécurité est matérialisé sur le parcours du RdC. Ces PdS permettent aux concurrents de se localiser en cas de problème et d’informer le Chargé de Sécurité Raid afin que celui-ci envoie les Secours au bon endroit. Ces PdS sont matérialisés à l’aide de pancartes spécifiques (PS1, PS2, PS3, …, PSX).

Pour information, les PdS ont cette forme.

ufolep_point_securite

Signaleurs

La présence de Signaleurs a été évoquée pour ce DPS.

Les concurrents évoluant en autonomie sur le parcours et leurs lieux de passages pouvant variés en fonction de leurs analyses des informations (cartes IGN, Road-Book) mises à disposition pour leur déplacement, la mise en place de ces signaleurs sur la voie publique n’est pas retenue (rappel sur le respecter les règles de sécurités). Néanmoins, lorsque cela est jugé nécessaire (dangerosité, priorité de passage, …) la présence de Garde-Carrefours est requise à certains carrefours (uniquement sur chemins).

Une prestation de service est mise en place pour assurer la présence de ces Garde-Carrefours sur le RdC. Cette prestation de service est assurée par l’Association Radioamateurs d’Equeurdreville-Hainneville.

Ces Garde-Carrefours sont chargés de signaler le RdC aux usagers des chemins. Ils sont également en charge de donner toutes les informations nécessaires aux concurrents concernant le franchissement de ces carrefours.

Épreuves

Chaque épreuve est sécurisée en fonction de ses propres caractéristiques.

Pour les activités potentiellement à risque (Canoë, Natation), il est fait appel à des spécialistes (reconnus, diplômés et/ou titulaires d’un brevet d’état) qui ont pleine connaissance de ces activités et en maîtrisent la sécurité à mettre en place (lignes de vie, harnais, gilet de sauvetage, bateaux, …).

Chargé de Sécurité Raid

Un Chargé de Sécurité Raid du RdC est requis. Il a pour mission :

  • de mettre en place tout le DPS sur le RdC,
  • d’être l’interlocuteur unique des services de secours,
  • de veiller au respect des dispositions de sécurité,
  • de coordonner les interventions de l’Equipe de Sécurité (accueil et guidage),
  • d’être en lien permanent avec la direction de course.

Durant toute la durée du Raid, il est mobile sur tous les parcours et toutes les épreuves. Il est doté d’un signe distinctif (chasuble et/ou brassard).

L’équipe de sécurité

Médecin

Un médecin urgentiste est requis sur toute la durée du RdC. Le choix du médecin est fait en considérant que certaines activités du RdC peuvent s’apparenter à des Sports à risques : il possède une pratique de l’urgence et est compétent niveau oxyologie.

Ce médecin est véhiculé dans une voiture à part avec son équipement spécifique nécessaire pour des interventions de type urgence. Il sera mobile sur toute la zone d’évolution du RdC.

Composition des Equipes d’Intervention

Une prestation de service est mise en place pour assurer les interventions en cas d’éventuels blessés sur le RdC. Cette prestation de service est assurée par l’Association Départementale de la Protection Civile 50.

Poste de Secours

Un PS est requis.

Le DPS étant mobile le PS est constitué par un Véhicule de Premier Secours à Personne.

Cette Equipe Véhicule de Premier Secours à Personne est constituée de quatre (4) personnes. Ces personnes sont véhiculées par le VPSP.

Le VPSP est utilisé pour soigner un éventuel blessé (mis en sécurité au préalable par une Equipe Mobile). Les soins à apporter le sont par le médecin du RdC. L’éventuel blessé sera ensuite transporté, en cas de besoin, par ambulance (le VPSP n’a pas d’autorisation de transport de blessé sur le département).

L’évolution de cette EVPSP est indépendante des EM. De manière « basique », elle suit le circuit le plus long (parcours Xtrem) et fait un « Stop » sur chaque épreuve du RdC.

Equipes Mobiles

Ces EM sont au nombre de 3.

Chaque EM est constituée d’un binôme. Elle se déplace, chacune, en autonomie sur toute la zone d’évolution du RdC.

Leur mode de déplacement peut être :

  • Voiture,
  • A pieds.

Leur mobilité doit assurer une mise en sécurité d’un éventuel blessé avant l’intervention du médecin si nécessaire. Elle peut également traiter tout type de bobologie (égratignures, bleus, bosses, morsures, piqûres, saignements, …).

Chaque EM sera pourvue d’un « Sac bleu » (Contenu à préciser par l’ADPC50).

Le déplacement de chaque EM est indépendant. Il dépend du besoin de sécurisation de chaque partie de circuit des différents parcours (Xtrem, Sportif, Découverte et Adapté).

Sécurisation du site de départ

Les EM et EVPSP sont présentes sur le site de départ durant le briefing d’avant départ des concurrents. Les EM partent derrière les derniers participants de chaque parcours (Xtrem, Sportif et Découverte). L’EVPSP part derrière les derniers concurrents du dernier parcours (Découverte).

Avant de quitter le site de départ, ils assureront le traitement de la bobologie des concurrents et éventuellement de leurs accompagnateurs.

Sécurisation du site d’arrivée

Les EM sont présentes sur le site d’arrivée en fonction des arrivées des parcours (Xtrem, …) dont ils ont la charge de sécurisation.

L’EVPSP arrive sur le site d’arrivée au moment de l’arrivée des premiers concurrents. Ils assurent le traitement de la bobologie des concurrents et éventuellement de leurs accompagnateurs.

Mise en place de moyens de communication radio

Afin de rendre efficace ce DPS, des moyens de communication fiables sont mis en place. La solution retenue est le téléphone portable. L’efficience de cette solution a été vérifiée : les liaisons téléphones ont été testées sur le terrain (zone de départ/arrivée, zone des épreuves, pointage, ravitaillement, et plus généralement sur l’ensemble de la zone d’évolution du RdC sur au moins deux réseaux (Orange et SFR).

Chaque Organisateur et bénévole est en possession de la liste complète des principaux numéros de téléphones portables des Organisateurs.

b – Soutien pour les personnes en situation d’handicap

Au regard de l’environnement institutionnel, l’UFOLEP a fait le choix de valoriser, de développer et de promouvoir les activités multisports et partagées.

« Partager une pratique » cela renvoi à la notion du vivre ensemble, d’égalité, d’accès à tous à une pratique sportive adaptée en fonction de ses capacités.

« Partager une pratique », ce sont les pratiques handi-valides mais pas uniquement, c’est également pratiquer une activité dans un cadre associatif au côté de personnes valides, partager des responsabilités, mais aussi pratiquer une activité ensemble, similaire ou non.

L’intégration de tous par le sport est notre objectif.

Dans le champ du handicap, cela se traduit entre autre par une poursuite des activités dans les établissements spécialisés pour des publics qui ont la possibilité, les capacités et la volonté d’intégrer le milieu dit « ordinaire ». Les pratiques de loisirs sont de formidables vecteurs. La notion de plaisir dans la pratique est essentielle aussi pour nous.

Nous ne revendiquons pas une expertise sur la dimension du handicap, mais sur la dimension de la multi-activité, nous mettons à profit notre savoir faire pour développer, en collaboration avec le pôle, un certain nombre de travaux.

On s’appuie sur les fondements de familles d’activités pour développer, éduquer et permettre l’intégration des publics.

Le comité départemental Ufolep Manche a inscrit dans son Projet Départemental de Développement des actions en faveur du handicap.

En tant qu’acteurs conscients et responsables, nous sommes persuadés que nous pouvons contribuer, en lien avec les structures d’accueil et nos partenaires comme AREVA (AREVA NC secteur diversité, E&P Nord Ouest et AREVA BUL ainsi qu’ HarmOnie Mutuelle), et France Bleu Cotentin, à renforcer cette pratique partagée de la multi-activité,

Le raid est un des projets phare du Comité Départemental. Au-delà de proposer un parcours spécifique pour les personnes en situation de handicap le jour « J », nous avons souhaité travailler en amont avec des structures identifiées accueillant ces personnes.

Après une réunion de présentation de notre projet nous avons pu acter des journées d’animation sur lesquelles les équipes handi/valides présentent peuvent échanger, partager, pratiquer autour d’activités tel que VTT, jeux d’adresses, sécurité routière… avec en point d’orgue la participation au Raid des Contrebandiers le 27 Septembre 2015

Merci aux structures de leur confiance et de leur soutient :

  • L’Espérance de Valognes,
  • ACTP avec ESAT Jacques Prévert et Maison des Fontaines de Beaumont,
  • ACAIS avec le Foyer de la Noé et SESSAD

c – Développement durable

Les préconisations suivantes sont prises en compte avant, pendant et après la manifestation :

Le site et son environnement :

  • Conscient que les activités de pleine nature peuvent avoir un impact sur le milieu, nous nous sommes engagés à concevoir ce raid en concertation avec le conservatoire du littoral,
  • Tenir compte des considérations environnementales dans le choix des parcours,
  • Utilisation de toilettes sèches dans la mesure du possible,
  • Balisage en plâtre au sol ou utilisation de signalétiques compostables privilégiée,
  • Accessibilité du site au plus grand nombre et plus particulièrement des personnes à mobilité réduite,
  • Assurer le nettoyage à l’issue de la manifestation,(en amont tri sélectif et collecte des déchets,)

Les déplacements :

  • Limiter les déplacements grâce aux nouveaux outils de communication (internet, conférence téléphonique)
  • Inciter à l’utilisation de transports collectifs, informer sur les transports collectifs dans le dossier d’inscription,

Repas et boissons :

  • Préférence sur une présentation collective (réduire les emballages)
  • Privilégier l’eau du service de distribution d’eau potable,
  • Rechercher des fournisseurs de qualité et de production locale,
  • Privilégier la filière Bio et le Commerce équitable,
  • Agir sur la santé publique (profiter de la manifestation pour donner des habitudes favorisant l’éducation à la santé),
  • Boisson ayant un contenant recyclable ou consigné,

Le secrétariat :

  • Informer les partenaires par courriel,
  • Utiliser du papier recyclé pour les engagements, tracts, affiches,
  • Imprimer les divers documents en recto/verso,
  • Choisir des partenaires financiers locaux, éthiques et privés,
  • Préférer une gadgeterie spécifique (production locale, recyclée) pour les récompenses et les lots,
  • Utiliser un site internet pour les résultats et photos,
  • Favoriser l’utilisation de grandes banderoles,

L’eau et l’énergie :

  • Récupérer les eaux pluviales utilisables pour le nettoyage,
  • Utiliser des robinets d’arrêt au bout des tuyaux d’arrosage (nettoyage VTT, kayak), prévoir un lieu unique de nettoyage,
  • Préserver l’eau en évitant les substances polluantes,
  • Limiter l’emploi de pile jetable (lampes de poche à dynamo),
  • Mettre en place toutes les mesures en terme d’économie d’énergie (appareils de classe A par exemple)

Accueil et sensibilisation du public :

  • Informer les participants des mesures mises en œuvre par l’organisation,
  • Informer le public des différentes localisations des épreuves (plan distribué),
  • Privilégier la collaboration avec des entreprises d’insertion sociale,
  • Présenter des expositions Ufolep notamment sur la santé et le dopage,
  • Organiser un temps de sensibilisation au DD (Lors du briefing) ,
  • Appliquer une charte Fair-play et éthique aux sportifs,
  • Etre attentif aux pollutions sonores
  • Assurer la sécurité du public et des participants.

UFOLEP Manche

ufolep_dev_durable

 

Mes petits contacts pratiques

Consultez les plaquettes de l’UFOLEP Manche : « Sur ma manifestation UFOLEP… je covoiture », «Sur ma manifestation UFOLEP… je trie mes déchets », « Sur ma manifestation UFOLEP… j’utilise des gobelets réutilisables », …

Pour le covoiturage vous pouvez vous organiser entre amis ou consulter des sites internet spécialisés comme : http://www.covoiturage-basse-normandie.fr/

d – Challenge UFOLEP

En cohérence avec ses engagements, le Comité Régional UFOLEP de Basse-Normandie a inscrit dans son plan de développement des organisations de pleine nature avec en particulier 2 Raids multisports qui se déroulent sur 2 départements :

« Les Conquérants » sur le territoire de Mutrécy et de Thury Harcourt en Suisse Normande, département du Calvados, (Mai 2015), « lien »

« Les Contrebandiers » sur le Nord Cotentin en pays Haguais, département de la Manche (Septembre 2015).

e – Raid et Natura 2000

En construction

top